Plateau Avijl

 
 

A UCCLE, UNE SEMAINE AU VERT...

  Reportage : Patrice DERAMAIX   Bibliothécaire documentaliste, 07 mai 2008

La nature était à l'honneur pour les bibliothèques d'Uccle. Cette année la campagne « je lis dans ma commune » avait pour thème « une terre à préserver ». Plusieurs activités organisées par les Bibliothèques d'Uccle cherchaient à promouvoir les sciences naturelles.

A la Bibliothèque Montjoie et celle d'Uccle-Centre les sciences naturelles ont été mises à l'honneur avec « une Semaine du livre naturaliste » à Montjoie, et une rencontre avec des associations naturalistes à la Bibliothèque d'Uccle-Centre. En outre, la Bibliothèque Montjoie fut le théâtre d'une rencontre instructive entre l'architecte Jean Theys, de l'atelier d'architecture La Licorne et Pierre Lambelin, président de la régionale Natagora Bruxelles. Mais cette semaine d'activités s'est clôturée en beauté avec l'aide de deux associations uccloises : la ligue des Amis du Kauwberg, et l'Association Protection et Avenir d'Avijl. Uccle regorge d'espaces verts étroitement intégrés au bâti, cependant l'urbanisation de cette commune jadis campagnarde a réduit comme une peau de chagrin les espaces véritablement naturels. Deux lieux sont connus dans la mesure où des projets d'aménagement ou d'urbanisation avaient, en son temps, suscité la controverse et suscité la création d'associations de riverains et de défense de ces espaces naturels.

Bien connu des Ucclois, le plateau du Kauwberg est d'un réel intérêt pour le naturaliste : des prairies y voisinent avec des zones arbustives, présentant ainsi une diversité de la végétation. Une flore abondante se manifeste à la belle saison, et ce plateau est reconnu pour sa richesse mycologique. Il représente aussi un lieu de passage et une halte salutaire pour des oiseaux migrateurs. 
Outre l'avifaune habituelle de nos jardins, y nichent des fauvettes, des pinsons, des pics verts et des pics épeiche et l'on y rencontre parfois l'épervier d'Europe. 

Un autre lieu mérite d'être découvert, c'est le plateau Avijl, situé pas loin de la Montagne Saint-Job. Ce plateau n'est cependant pas vierge de toute activité : les habitants y ont, depuis plusieurs décennies, installé des potagers - à légumes ou des jardinets d'agrément. Cette intrication de haies, de prairies et de culture potagère a fait de ce lieu un biotope fort riche sur le plan botanique et entomologique.

M. Joukoff - Botaniste

Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Play > Stop

Mme C. Joukoff, botaniste
Avec enthousiasme, elle a présenté à un petit groupe de visiteurs attentifs quelques petit trésors botaniques : bien que diversifiée, la flore ne présente pas d'espèces suffisamment rares pour justifier le classement du lieu comme réserve.
Cependant quelques plantes sont moins communes : la Renoncule bulbeuse qui se caractérise par des sépales repliés se rencontre dans les prairies, à côté de la Renoncule âcre et de la Renoncule rampante. 


Le Houblon à la tige torsadée est présente et parmi les arbres, on remarque des cerisiers : ce sont des cerisiers de Schaerbeek, une variété dont le fruit a servi à fabriquer notre fameuse Kriek. 

C'est surtout par la valorisation des essences locales et une bonne gestion des espaces cultivés qu'il est possible de pallier à la prolifération d'espèces exotiques envahissantes.

© Joukoff - PLATEAU AVIJL 1991

Copyright © 2003-2017  Avijl.org - All Rights Reserved  |  mentions légales  |  CONTACT