Plateau Avijl

 
 

PRESSE 2020

Entre 2003 et 2016, Bruxelles aurait perdu près de 14% de surface verte 

14%, c'est 1/7ème du total de verdure au sol à Bruxelles, l'équivalent de 1600 terrains de foot. Un constat fait par l'Université d'Amsterdam et relayé par le média Bruzz.

Où ces espaces ont-ils été perdus ? 

Ce ne sont pas de parcs qui ont disparu, mais bien des espaces plus ou moins sauvages, des friches sur lesquelles on a bâti. Parfois de très gros projets, comme par exemple à Tour et Taxis où les gros bâtiments ont poussé ces dernières années, ou le campus de l'ULB à La Plaine où des tours d'immeubles ont été érigées. On pense aussi aux extensions de l'hôpital Erasme ou encore la construction de l'immense nouveau siège de l'Otan sur un immense terrain jusqu'alors inoccupé à Haren.

14% de vert en moins… et aujourd’hui ? Est-ce pire ? 

Probablement, puisqu'entre temps d'autres projets immobiliers sont sortis de terre en Région bruxelloise. Et d'autres sont en chemin sur de grosses friches toujours sauvages à Bruxelles.

Pensons notamment à la friche Josaphat à Schaerbeek ou encore au projet de construction d'immeubles de logement dans l'actuel parc Louis Hap, à Etterbeek.

Du côté du gouvernement régional, le nouveau ministre de l'Environnement, l’Ecolo Alain Maron, n'est pas vraiment surpris par ces chiffres. Il l'explique notamment par l'arrivée de 200.000 nouveaux Bruxellois ces 15 dernières années.

  SOURCE : RTBF   19.02.2020

Les demandes de subventions pour planter des haies en hausse de 40%, une bonne nouvelle pour la nature

Les demandes de subventions pour a plantation de haies en Wallonie ont augmenté de 40% entre septembre et décembre, par rapport à la première partie de l'année 2019, relève jeudi La Libre. Le gouvernement wallon avait annoncé lors de sa mise sur pied la plantation de 4.000 km de haies en Wallonie sur la législature.

"L'administration a, entre septembre et décembre 2019, enregistré des demandes de subventions pour la plantation de 45 km de haies, de 1.680 mètres de taillis, de 769 arbres d'alignements et de 1.878 arbres fruitiers de vergers. Pour les subventions qui concernent la plantation de haies, on constate une hausse de 40% par rapport à la première partie de l'année 2019. Il y a vraiment une inflexion depuis septembre", a indiqué le cabinet de la ministre de l'Environnement Céline Tellier (Ecolo) à La Libre.

Ces subventions existaient avant la déclaration de politique régionale (DPR) présentée au mois de septembre par la coalition PS-MR-Écolo et qui annonçait la plantation des 4.000 km de haies. Mais l'annonce du nouveau gouvernement suscite un engouement en Wallonie, c'est indéniable, écrit le quotidien. Les moyens ont d'ailleurs été amplifiés.

C'est une très bonne nouvelle pour la biodiversité wallonne, les haies ayant de multiples rôles : elles servent de lieux de vie pour les insectes, d'abri ou de site de nidification pour certains oiseaux, elles permettent de limiter l'écoulement des eaux, et donc les inondations. Et elles ont un intérêt paysager indéniable.

  SOURCE : RTBF   06.02.2020

Copyright © 2003-2020  Avijl.org - All Rights Reserved  |  mentions légales  |  CONTACT