Plateau Avijl

 
 

DOSSIER ACTUEL

Le nouveau projet communal 2014-2018

Derniers développements

Appel à projets 
La SLRB et la Commune d’Uccle a remis un cahier de charges à 5 bureaux d’études, candidats sélectionnés en vue d’établir un projet architectural pour la construction de 50 logements en haut de la Montagne de Saint-Job et le long du chemin Avijl et de l’aménagement de deux parkings pour 60 voitures.
RUBRIQUE>> PLAN...

Le 24 mai 2015, une réunion d’information a été organisée par l’Echevin Marc Cools à la Maison communale. 
Les habitants présents n’ont réellement pas pu s’exprimer sur ce projet : 
l’Echevin, accompagné d’un ingénieur en « Eaux et Forêts » ont complètement monopolisé la parole.
En fin de réunion, les habitants étaient priés de se mettre autour d’une table et de mettre leurs doléances sur des petits papiers de couleur de 6x6cm. Le dialogue entre la commune d’Uccle et ses habitants est resté à ce niveau.  L’Association a cependant encouragé les habitants a envoyés leurs réclamations à l’ERU, bureau « chargé »  par la Commune de communiquer avec les habitants. Ci-après nous reprenons l’essentiel de leurs doléances par rapport au projet qui était présenté :
     Sur le sommet de la Montagne de Saint-Job, le charroi provoquera inévitablement des dégâts aux maisons. L’espace récréatif classé au PRAS (plaine de jeux et terrain de basket), toutes les voiries et les parkings en dessous des peupliers seront soit détruits partiellement et dans tous les cas l’entièreté le site entier sera squatté par des engins de chantier. Aucune assurance ne nous est donnée que ces espaces soient maintenus intégralement.
  Sur le chemin Avijl, le chemin Avijl est exclusivement piétonnier. Les terrains constructibles sont enclavés au milieu de zones classées et de jardins privatifs (voir plan). L’accessibilité de ces nouvelles maisons passera nécessairement par la destruction du talus « classé ». Le Service Prévention et Incendie de la Région bruxelloise, à l'inverse de l’optimisme affiché par l’Echevin, n’avalisera jamais un permis de construire de ces maisons qui leur sont inaccessibles. 
  Sur le plateau Avijl, Les chantiers entraineront, à coup sûr, des atteintes majeures à la zone verte classée du plateau. Des abattages d’arbres et des destructions de haies auront encore lieu pour permettre le passage d’engins véhicules motorisés ou la création de zones de chantier.
Les habitants ne pouvaient marquer leur accord sur un tel projet qui provoque autant de nuisances et de destructions à leur environnement. La Commune a étudié un nouveau PPAS pendant plus de 8 ans, elle avait le temps de choisir d’autres accès adéquats pour construire ces logements. De plus, les habitants ne peuvent concevoir de bien accueillir de nouveaux voisins si leur installation se fait en détruisant leurs maisons, leur espace public et leur environnement 


Dans le courant du mois de mars 2015, les services de la Commune ont entamé, au mépris des dispositions légales, la réalisation d’une trouée carrossable à travers le plateau (longueur 400mètres dont 60% en zone classée). Des arbres de toute taille ont été abattus et des haies ont été arrachées.


Ils ont récidivé après le 1er avril 2015, en pleine période de nidification, avec l’abattage de 4 gros arbres au milieu de la zone classée.
L’abattage des arbres sans permis et le viol de la zone verte classée sont édidemment illégaux et inadmissibles.
Nous avons contacté plusieurs responsables du gouvernement régional et de la SLRB et ils se sont rendus dans notre quartier. Nous leur avons demandé de chercher des solutions alternatives à la mise en œuvre de ce projet sans porter atteinte au quartier et au plateau.
Une plainte a été déposée à Bruxelles Environnement, un procès-verbal a été dressé et une enquête est en cours. 


Le jeudi 19 mars 2015 à 6h30 du matin, dans le cadre de travaux préparatoires à la mise en œuvre du PPAS 28ter, une tentative visant à amener du gros matériel (20 tonnes) sur le plateau Avijl à emprunté la Montagne de Saint-Job. Ce convoi a du faire demi-tour après avoir constaté l’impossibilité de faire transiter un charroi aussi important sur la portion de la Montagne de Saint-Job longeant le terrain de basket. 
En effet, la plupart de ces maisons, plus que centenaires, reposent sur des fondations particulièrement fragiles, parfois inexistantes. Ces risques avaient déjà été mis en évidence en 1999 par la Commission des Monuments et des Sites, qui avait pour ce motif refusé cet accès au chantier pour un projet de lotissement au mê̂me endroit. 
Nous avons adressé une lettre de réclamation au Collège et nous avons averti tous les responsables politiques que nous n’hésiterons pas, s’il le faut, à recourir à tous les moyens légaux pour préserver les biens et le cadre de vie des riverains.


Le 18 décembre 2014, le Conseil communal approuve la conclusion d’une convention visant à déléguer à la SLRB (Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale) la maîtrise d’ouvrage de construction d’environ 50 logements et 60 emplacements de parking sur le plateau côté Montagne de Saint-Job et le long du chemin Avijl.


Quelques heures avant ce Conseil, l’Association avait mis en garde nos élus sur le fait que la largeur de la voirie d’accès au plateau par la Montagne de Saint-Job ne permettrait pas le passage des engins de chantier sans porter gravement atteinte à la plaine de jeux (espace récréatif : classé au PRAS) et aux maisons mitoyennes. Sans parler de problèmes majeurs d’accès aux véhicules des habitants de ce lotissement et à ceux des services d’urgence (ambulances, pompiers, ...).

Documents à consulter :
  Lettre aux Conseillers communaux - Protection et Avenir d'Avijl - 17.12.2014  SUITE... 
  Abatage illégaux à Uccle - Dernière Heure - 31.05.2015  RUBRIQUE>> PRESSE...
  Lettre de réclamation au Collège illégaux à Uccle - Protection et Avenir d'Avijl - 06.04.2015  SUITE... 
  Lettre à Armand De Decker de Baudouin Hannecart - 30.05.2015  SUITE... 


Le plan de gestion de la Commune d'Uccle
Selon les prescriptions du PPAS 28ter, la Commune d’Uccle est tenue d’établir un plan de gestion pour les espaces verts du Plateau. Les services communaux ont élaboré un plan de gestion des espaces verts du plateau Avijl, adopté par le Collège des Bourgmestre et Echevins. 
Un comité d’accompagnement, comprenant des jardiniers du plateau, avait été créé. Il ne s’est réuni qu’à trois reprises depuis 2010 (insuffisant pour l’élaboration d’un plan). Les avis des habitants n’ont pas complètement été suivis et comme à chaque fois dans ce type de concertation, ces jardiniers ont été confrontés à la lecture d’un dossier ficelé et bouclé, dans lequel peu de choses pouvaient être modifiées, les lignes de fond étant déjà tracées.


Le 22 octobre 2015, l’Echevin a présenté au Collège communal un budget de 205.000 euros pour réaliser ce plan. Le dossier manquait de clarté, les jardiniers et les habitants n’avaient pas été complètement informés et pas beaucoup entendus. La copie est à revoir. Dans les jours qui ont suivis, les riverains se sont largement mobilisés et le Bourgmestre a promis un suivi plus démocratique.

Documents à consulter :
  Réaménagement spécifique des espaces verts du plateau Avijl - 24.06.2014  SUITE... 
  Plan de gestion pour les espaces verts du plateau Avijl - 06.01.2011  SUITE... 
  Lettre aux mandataires de la commune d'Uccle (Assoc.) - 20.10.2015  SUITE... 


2014 : un classement est octroyé

LE PLATEAU AVIJL : 75% sont classés. 
Le 16 mai 2014, le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a définitivement classé le cœur du plateau Avijl, reconnaissant ainsi l’importance de ce site sur le plan écologique et paysager, ainsi que son rôle social et sa signification culturelle. Cet acquis illustre l’efficacité des actions citoyennes de défense de l’environnement. L’Association se réjouit de cette avancée décisive et remercie les habitants de leur confiance et de leur soutien au fil des années. Voir...
Lettre à Armand De Decker de Baudouin Hannecart (Assoc.) - 30.05.2015  SUITE... 

L’Association remercie surtout les auteurs de ce classement et plus particulièrement le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale emmené par Rudy Vervoort, ministre-président, qui a entériné ce dossier de classement présenté et soutenu avec ardeur et détermination par Céline Fremault, Ministre du même gouvernement.


Documents à consulter :
  Le gouvernement a approuvé la procédure de classement - Protection et Avenir d'Avijl - 13.02.2014 SUITE... 
  Natura 2000  Contribution de Natagora - 12.04.2015 SUITE... 

Copyright © 2003-2017  Avijl.org - All Rights Reserved  |  mentions légales  |  CONTACT